Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sean-nos

Publié le par Delphine

Sean-nos

The term Sean nós means "old style" and indicates both a traditional singing and a dance, typically performed in western Ireland. These artistic expressions are "minimalist", that is, it's possible to perform them without musical accompaniment, or also on a musical background played by a few instruments, such as wooden spoons or the accordion, simple tools used by the rural people during festivals and entertainment. The value of this sound is remarkable because it was decisive in saving the traditional culture inherited from ancestors and in passing it on to new generations.

Le terme Sean nós signifie «style ancien» et désigne à la fois un chant traditionnel et une danse, généralement exécutés dans l'ouest de l'Irlande. Ces expressions artistiques sont «minimalistes», c'est-à-dire qu'il est possible de les interpréter sans accompagnement musical, ou aussi sur fond musical joué par quelques instruments, comme les cuillères en bois ou l'accordéon, outils simples utilisés par les ruraux lors des festivals et divertissement. La valeur de ce son est remarquable car il a été déterminant pour sauver la culture traditionnelle héritée des ancêtres et la transmettre aux nouvelles générations.

Sean-nos
Sean-nos
Sean-nos

Sean-nós dance is characterised by its "low to the ground" footwork, improvised steps, free movement of the arms, and an emphasis upon a "batter" (which sounds out more loudly the accented beat of the music). It is counted in beats of 8. It is traditionally a solo dance form. Because sean-nós dancing is improvisational, it is not necessary for a pre-arranged routine or choreography to be decided upon by the dancer. Spontaneous expression is highly valued. Therefore, it is less common to see groups performing synchronised sean-nós dance (which requires choreography in advance). Instead, the dancers may dance in turns, playing off the energy of the other.

La danse de Sean-nós se caractérise par son jeu de jambes «bas au sol», ses pas improvisés, le libre mouvement des bras et l'accent mis sur un «batteur» (qui sonne plus fort le rythme accentué de la musique). Il est compté en battements de 8. C'est traditionnellement une forme de danse solo. Parce que la danse sean-nós est de l'improvisation, il n'est pas nécessaire qu'une routine ou une chorégraphie préétablie soit décidée par le danseur. L'expression spontanée est très appréciée. Par conséquent, il est moins fréquent de voir des groupes exécuter une danse synchronisée sean-nós (qui nécessite une chorégraphie à l'avance). Au lieu de cela, les danseurs peuvent danser à tour de rôle, jouant sur l'énergie de l'autre.

Sean-nos
Sean-nos
Sean-nos
Sean-nos

Sean-nós dancing is similar to the more formal, competition oriented stepdance, but is more freeform in its expression. Stepdancing is recognisable by its stylised dance clothing, high kicks, and arms kept rigidly to the side. In comparison, the sean-nós dancers generally wear street clothing and their arms usually move with the natural rhythm of the dance or are kept loosely at their side. Some dancers incorporate large arm movements in their dance. Personal style is highly valued in sean-nós dancing.

Competition oriented stepdancing can be danced with a soft or a hard shoe, depending on the type of dance. Sean-nós dancing is done with any available street shoe that is to the liking of the individual dancer. The sound of a sean-nós dancer's footwork has a rhythmic quality. Many dancers prefer a shoe that is capable of percussive sound.

Traditional sean-nós dance surfaces include a standard wooden dance floor, a door that has been taken off the hinges, a table, a barrel, or even the top of a stool. In those cases, the skill of the dancer is shown by how well s/he can produce the various steps within the narrow bounds of the dance surface.

The good dancer danced, as it were underneath himself, trapping each note of music on the floor, and the use of the half-door and table for solo performances indicates the limited area in which he was expected to perform. – Folk Music & Dances of Ireland, Brendan Breathnach.

They used to say, 'A good dancer could dance on a silver tray, and a really excellent dancer could dance on a sixpence.' Now, any modern Irish dancer would fill the whole stage." But, why compare the two? After all, says Patrick O'Dea, they are two entirely different dances – one, a traditional "old style" of step dancing, and the second, a newer and less traditional outgrowth or variation.

La danse Sean-nós est similaire à la stepdance (plus formelle et axée sur la compétition) mais elle est plus libre dans son expression. Le stepdancing est reconnaissable à ses vêtements de danse stylisés, ses coups de pied hauts et ses bras maintenus rigidement sur le côté. En comparaison, les danseurs de sean-nós portent généralement des vêtements de rue et leurs bras bougent généralement avec le rythme naturel de la danse ou sont tenus lâchement à leurs côtés. Certains danseurs intègrent de grands mouvements de bras dans leur danse. Le style personnel est très apprécié dans la danse sean-nós.

Le stepdancing, orienté compétition, peut être dansé avec une chaussure souple ou dure, selon le type de danse. La danse de Sean-nós se fait avec n'importe quelle chaussure de rue disponible au goût du danseur individuel. Le son du jeu de jambes d'un danseur sean-nós a une qualité rythmique. De nombreux danseurs préfèrent une chaussure capable de produire un son percutant.

Les surfaces de danse traditionnelles sean-nós comprennent une piste de danse en bois standard, une porte qui a été enlevée des charnières, une table, un tonneau ou même le dessus d'un tabouret. Dans ces cas, l'habileté du danseur est démontrée par la façon dont il / elle peut produire les différentes étapes dans les limites étroites de la surface de danse.

"Le bon danseur a dansé, pour ainsi dire sous lui-même, piégeant chaque note de musique sur le sol, et l'utilisation de la demi-porte et de la table pour les performances en solo indique la zone limitée dans laquelle il était censé se produire." - Musique et danses folkloriques d'Irlande, Brendan Breathnach.

Ils disaient: «Un bon danseur pouvait danser sur un plateau en argent, et un excellent danseur pouvait danser sur six pence. Désormais, n'importe quel danseur irlandais moderne remplirait toute la scène. "Mais pourquoi comparer les deux? Après tout, dit Patrick O'Dea, ce sont deux danses entièrement différentes - l'une, un "vieux style " traditionnel de step dance, et le deuxième, une excroissance ou une variante plus récente et moins traditionnelle.

Commenter cet article